Je ne pourrais pas sortir avec une femme trans, est-ce transphobe ?

Si tu considères ne pas pouvoir tomber amoureux d’une femme trans, ça signifie que tu ne pourrais tomber amoureux d’AUCUNE femme trans.

Mais qu’est-ce que ça implique ?

Que pour toi elles présentent toutes des caractéristiques similaires qui t’empêchent d’apprécier le reste de leurs qualités.

Considérer que toutes les femmes trans possèdent des caractéristiques similaires, c’est bien mal connaître le sujet.

Tout d’abord, et c’est le plus important : une relation de couple, ce n’est pas que du sexe. Et parfois même, le sexe n’est même pas une question. Déjà, poses-toi une question (à laquelle tu as peut-être déjà la réponse, hein) : est-ce que le fait que ton ou ta partenaire potentielle ait un organe génital en particulier suffit à le ou la disqualifier ? Un individu, c’est une identité complexe, avec des qualités, des défauts, des goûts, un caractère. C’est là que tu devrais avant tout porter ton attention.

Mais enfin, disons que c’est vraiment le physique qui t’intéresse.

Est-ce que ce sont parce qu’elles sont trop grandes ? Elles sont moches ? Elles ont des voix hors des normes cis ? Elles ont trop de poils ? Elles sont trop masculines ? ça n’a pas de sens, il y a plein de femmes trans qui ne correspondent à aucun de ces critères. Serais-tu attiré par une femme trans petite, avec une voix douce, imberbe et ultra canon ?

Si ça ne peut pas être ça, alors la raison est peut-être en raison du fait que tu ne peux pas les pénétrer ? Certaines femmes trans, après une opération de réassignation de sexe, ont un vagin difficilement distinguable de celui d’une femme cis. Serais-tu capable d’être attiré par ces femmes trans ?

Si ce n’est pas le cas, la seule réponse qui serait valable serait que tu tiennes absolument à avoir des enfants avec la personne dont tu vas tomber amoureux (et que tu es un mec cis et pas fécond du coup). Là, oui, en effet, si tu n’es pas capable d’aimer les femmes trans, mais non plus les femmes stériles et ménopausées, on peut dire que ce n’est pas transphobe. C’est juste une préférence sexuelle un peu cheloue.

Dans tous les autres cas, il s’agira d’une banalisation de nos corps et de nos vies. Les femmes trans viennent et vivent dans des corps très différents les uns des autres, et baser le dénominateur commun “trans” comme raison de ne pas pouvoir tomber amoureux d’elles est de fait transphobe.

En revanche tu peux dire : “je n’aimerais pas sortir avec une personne avec un pénis”. ça se tient. C’est une préférence, même si tu te coupes de plein de relations cools.

ça, personne ne pourra te le reprocher. On a le droit d’avoir une préférence sur les parties génitales de son ou sa partenaire (comme on peut ne pas en avoir).

Mais juste : plein de femmes trans ont un vagin.

Dire qu’on ne peut pas aimer les femmes trans parce qu’on aime que les vagins, c’est faux et dangereux. C’est une phrase violente et qui participe à la banalisation de la transphobie et du système cisnormé.