Comment me comporter face à une personne trans ?

Finalement c’est assez simple et cet article peut se résumer en une phrase : ayez du respect pour la personne en face de vous. Si vous n’oseriez pas faire ou dire quelque chose à vos parents ou vos adelphes (frères et sœurs), c’est que vous ne devriez probablement pas le dire non plus à une personne trans.

Allez-vous demander à une personne cis des informations sur ses organes génitaux ? Non. C’est pareil avec les personnes trans.

Bon à savoir

Nous ne sommes pas que trans

Ok c’est un peu bête à dire comme ça mais c’est super important : nous ne sommes pas juste trans. Nous sommes des individus complexes avec des passions, des histoires à raconter, des projets.

Ce sont ces choses, avant la transidentité, qui font ce que nous sommes. Ne faites pas l’erreur de plus voir le reste, et intéressez-vous aussi et d’abord à cela.

N’oubliez pas que la transidentité c’est un truc qu’on vis h24, et qu’une simple conversation peut être l’occasion de sortir de cette monotonie.

Sujets sensibles

Pensez aussi que certaines personnes vivent avec certaines blessures morales, des sujets que l’on préfère éviter d’aborder. Soyez suffisamment intelligent pour juger si votre question est appropriée ou si elle va juste remuer le couteau dans la plaie. Par exemple, une famille peu accueillante peut être un sujet qu’une personne trans voudra peut-être éviter.

Les choses à ne pas demander à une personne trans

C’est quoi ton ancien prénom ?

Pour une grosse partie des personnes trans, leurs prénoms de naissance leur renvoie à une période triste ou compliquée de leur vie. C’est une information que l’on ne partage pas parce que c’est de l’histoire ancienne, qu’on passe à autre chose et que cela peut nous mettre en danger.

Réponses possibles :
« Mon prénom, c’est [prénom choisi]. C’est tout ».
« Cela ne m’intéresse pas, c’était dans une autre vie ».
« Tu n’as pas à la savoir, c’est ma vie privée ».
« Louis XIV. ça pète la classe hein ? »

Mais du coup tu as quel organe génital ? / tu as fait des opérations ? / tu comptes faire des opérations ?

Dans quel monde vous imaginez que c’est ok de poser une question pareille à quelqu’un ? Traitez les personnes trans avec le même respect que les personnes cis. Les parties génitales des gens ne vous regardent pas.

Réponses possibles :
« Cela ne te regarde pas et ta question me met très mal à l’aise ».
« Un AK47. Fais attention à toi. »

Comment ta famille a réagi ?

Voir paragraphe « Sujets sensibles »

Réponses possibles :
« Cela ne te regarde pas et ta question me met très mal à l’aise ».
« Je ne préfère pas aborder le sujet, on peut parler d’autre chose ? »

Mais comment tu fais l’amour du coup ?

Cette information tient de l’ordre de l’intime. On ne parle généralement de ses pratiques sexuelles à des inconnus, non ?

Réponses possibles :
« Cette question ne nous regarde que mon-ma partenaire et moi »
« Avec beaucoup d’amour / avec mon corps / avec mon-ma partenaire »
« Tu le découvrira si on fait l’amour ensemble un jour, sinon ça ne te regarde pas. »

Les choses à ne pas dire à une personne trans

Tu es plus joli’e maintenant / tu étais plus joli’e avant

Vous n’avez pas besoin de dire que quelqu’un était moche avant pour lui dire que maintenant, cette personne est jolie. Un simple : « Tu es beau / belle ! » est un compliment qui se suffit à lui-même. Certaines personnes trans se considéraient canon avant leur transition, ce genre de phrase peut heurter leur amour propre qu’ils essaient de construire difficilement.

Wow on dirait que tu es un vrai mec / une vraie nana !

« On dirait » = « tu n’es pas ». Cette phrase peut être prise comme une insulte. Nous sommes pas « comme un vrai mec / nana » mais « un mec / une nana ». Le sentiment derrière cette phrase est peut-être bon et vous souhaitiez peut-être faire un véritable compliment, mais ce n’en est pas un.

Ça se voit que tu es trans quand même.

La plupart des personnes trans cherchent à avoir un physique qui leur permet de se confondre dans la masse des personnes cis. Leur rappeler qu’elles sont visibles en tant que trans ne va pas les aider, bien au contraire. Evitez à tout prix de dire des choses comme ça.

Tu n’es pas comme les autres trans, toi tu est normal’e

Est-ce que cela sous-entends que toutes les personnes trans sont anormaux ? C’est transphobe. Si vous êtes amenés à penser cela, c’est que vous ne connaissez pas assez de personnes trans, ou que votre vision est largement remplie de clichés à base de drag queens, personnes trans exubérantes à la TV ou en début de transition et très visibles.

Ces stéréotypes sont dangereux pour nous. Les personnes trans représentent une population très diversifiée avec autant de profils différents que d’individus. Votre boulanger, votre médecin, votre collègue de travail est peut-être trans sans que vous le sachiez.

De plus, considérer que les drag queens / personnes trans très visibles à la télé sont anormale desservent leur communauté est également transphobe. On ne choisi pas des « bons » et des « mauvais » trans. Soutenez les identités queers sans vouloir qu’elles se confondent absolument avec la normalité cis.